Kongo-Central : l’ONG Réseau 2 Congo s’engage à lutter contre les changements climatiques

Le 8 mars de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de la femme. Au niveau national, le thème retenu pour cette année est « Promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles ainsi que l’égalité des sexes dans le contexte de lutte contre le changement climatique et réduction des risques des catastrophes ».

En effet, cette journée a été célébrée avec particularité à Mbanza-Ngungu sous l’impulsion de l’ONG Réseau 2 Congo pour le Genre et le Développement en collaboration avec l’Institut Universitaire d’Etudes et de Formation en Développement (IUEFD), l’Institut Technique Agricole Bolingo (ITAV) ainsi que l’Institut Nsona-Nkulu.

IMG 20220309 WA0033

L’ONG Réseau 2 Congo a mené une série d’activités des plantations d’arbres pour lutter contre le réchauffement climatique avec comme sous-thème : « L’éducation à l’environnement est un outil pour responsabiliser tous et chacun aux enjeux du changement climatique et développement durable ». Une journée commémorée devant le bureau administratif de Boko secteur dans le territoire de Mbanza-Ngungu.

IMG 20220309 WA0035

Devant une foule immense composée des femmes et filles, en présence des autorités politico-administratives, une sensibilisation a été faite par cette structure pour expliquer le rôle des femmes dans la lutte contre les changements climatiques.

IMG 20220309 WA0047

Me Belinda Luntadila Kisolokele, Coordonnatrice nationale du Réseau 2 Congo pour le Genre et le Développement, a penché son intervention sur les conséquences des changements climatiques.

Pour elle, le choix de Mbanza-Ngungu a été fait par sa nature agricole ou des activités du genre sont les principales activités quotidiennes exercées par les femmes. « Une sensibilisation dans ce sens est une sorte d’éducation environnementale que nous inculquons à ces femmes passionnées de la terre. Les femmes sont des moteurs de changement sur la protection de l’environnement durable », a martelé Maître Belinda Luntadila.

IMG 20220309 WA0030

Et d’enrichir : « Nous sommes venus en fait contribuer au développement durable de notre environnement à travers cette journée de célébration de droits des femmes pour encourager ces dernières à s’approprier la notion de lutter contre les conséquences environnementales. Nous avons compris que les femmes de Mbanza-Ngungu sont engagées dans les activités agricoles et nous nous sommes dit que ça valait la peine de les sensibiliser afin qu’elles s’approprient cette notion de l’éducation environnementale. Ce n’est que de cette manière nous contribuons au développement durable ».

IMG 20220309 WA0023

Des interventions liées à la protection de l’environnement ont été faites par les acteurs de développement à savoir l’ingénieur André Damu et Édouard Lusiama.

Au terme de ces séances de sensibilisation, le cap a été mis sur le site de l’Institut Universitaire d’Etudes et de Formation en Développement (IUEFD) à quelques mètres du bureau administratif de Boko secteur, où des différentes espèces d’arbres ont été plantés. Histoire pour le Réseau 2 Congo pour le Genre et le Développement d’apporter sa pierre la pierre à l’édifice qu’est la protection de l’environnement.

IMG 20220309 WA0034

Créé depuis le 27 avril 2008 à Kinshasa, le Réseau 2 CONGO Genre et Développement, R2Congo en sigle, est une organisation non gouvernementale, qui étend ses actions sur les territoires Congolais à savoir la République Démocratique du Congo et la République du Congo.

IMG 20220309 WA0025

Sa création a été motivée par le fait que les femmes de ces deux pays avaient constaté qu’elles partageaient dans la plupart des cas, les mêmes réalités positives et négatives, elles avaient jugé bon de travailler dans un commun accord, de mettre en commun leurs efforts pour contribuer au développement des uns et des autres.

Frédéric Nkedi

Articles similaires