Radio

Kongo Central : Cambriolage à l’Institut Technique Ebeya de Mbanza-Ngungu

L’Institut Technique Ebeya, une école militaire située au camp Colonel Ebeya à Mbanza-Ngungu dans le territoire portant le même nom a été cambriolé, la nuit du mardi 10 à mercredi 11 Octobre, par des personnes non autrement identifiées.

Plusieurs matériels et équipements ont été emportés, rapporte Nsenga Monga, Préfet de cette école militaire qui s’est confié à KongoMedia.Net.

« Les détails nous ne les avons pas encore totalement, au moins les grands matériels qui sont portés disparus. Il y a un ordinateur fixe, une machine à coudre pour laquelle on n’a pas encore payé puisqu’on la prise à crédit. L’année passée on nous a volés toutes les machines à coudre que nous avions et pour des raisons de pratiques, cette année nous avons pris quelque part les machines de secondes mains pour qu’en attendant le renouvellement de l’équipement, les enfants fassent quand même la pratique. On n’a pas encore payé le crédit et voilà que ces machines sont parties, c’est vraiment triste », regrette-t-il.

Hormis les machines à coudre et l’ordinateur, d’autres biens ont été emportés également, les habits déjà cousus par les élèves lors des séances pratiques, un seul pagne est resté, l’élévateur servant à stabiliser le courant a été porté disparu également. Les cambrioleurs ont ouvert même l’armoire qui sert à garder les documents scolaires.

Le Chef d’établissement dit ne pas comprendre la procédure utilisée par les cambrioleurs pour casser les cadenas car souligne-t-il ce sont des cadenas les plus robustes. Le même cas a été également signalé à la direction du Complexe Scolaire Ebeya, une école primaire située dans la même enceinte du camp Colonel Ebeya où plusieurs biens ont été emportés.


Il faut dire que ce cas n’est pas le premier déjà enregistré. Le préfet de l’Institut Technique Ebeya affirme que ce cas est le huitième du genre après ceux connus l’année passée où plusieurs matériels servant à la pratique des enfants ont été volés.

« Nous comptons voir le commandant du camp, comment expliquer que les biens soient volés alors que nous sommes dans un camp militaire. Je n’aimerais pas encore faire des commentaires à ce niveau ici, c’est triste. Nous allons informer les autorités militaires qui nous ont reçus ici », a-t-il ajouté.

Signalons que cette école a été construite pour assurer l’éducation des enfants des militaires. Elle a déjà fait ses preuves dans l’encadrement des élèves dont certains sont devenus des grandes personnalités de la société.

Frédéric Nkedi

Articles similaires

Politique de confidentialité Politique relative aux Cookies