KongoMediaEconomieOpération "zéro lumière LED" sur la RN1 : le Ministre provincial de Transport annonce le début de la...

Opération « zéro lumière LED » sur la RN1 : le Ministre provincial de Transport annonce le début de la campagne forcée

Début prochain de la campagne forcée de l’interdiction d’utilisation des lumières LED dans les véhicules sur toute l’étendue de la province du Kongo Central, principalement sur la route nationale numéro un Kinshasa – Matadi. C’est ce qui justifie la séance de travail convoquée le mardi 1e novembre 2022 par le Ministre provincial ayant en charge le Transport, Mak Matondo Kua Nzambi, avec les partenaires du secteur de transport dans son cabinet de Travail à Matadi.

Le Ministre Mak Matondo a fait savoir que l’opération a été lancée le week-end dernier par lui-même dont la première phase était essentiellement Pédagogique. Question de faire comprendre aux usagers que l’utilisation de ce type des lumières a été interdite car elle est à la base de nombreux cas d’accidents. Durant cette étape, le Ministre et sa délégation ont fait la ronde au niveau du pont Mpozo, Pont OEBK et le poste frontalier Ango-Ango, des lieux jugés stratégiques dans la ville portuaire de Matadi pour bien mener cette sensibilisation.

Au cours de cette réunion, les partenaires du secteur de transport ont été informés de la campagne forcée dénommée « Opération Zéro LED » qui débute la semaine prochaine sauf changement de programme. Le patron de transport est monté au créneau pour rappeler que les récalcitrants à cette meure verront leurs lumières et/ou projecteurs confisqués et soumis au payement des amendes.

Faisant d’une pierre deux coups, Mak Matondo Kua Nzambi, a interpellé les associations des chauffeurs au respect de nombre de personnes qu’un taxi peut transporter. Un seul passager devant, trois derières et zéro au coffre.

Parmi les partenaires présents, l’on a noté la présence des membres de l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), de l’Association des Motocyclistes du Kongo Central (AMOKOC), de la Commission nationale de prévention routière (CNPR) et le commandant de la police nationale de circulation routière (PCR).

Il sied de noter que l’interdiction des lumières LED fait suite aux recommandations issues de la réunion d’urgence convoquée le 12 juillet de l’année en cours par le Gouverneur de province sur la sécurité routière au Kongo Central. Ces recommandations ont été appuyées lors de la récente réunion interinstitutionnelle entre l’Assemblée provinciale et le gouvernement provincial dans le soucis d’éradiquer les cas d’accidents dans la province du Kongo-Central.

Reagan Nsiese

Articles similaires