Délivrance des cartes d’identité en RDC : signature du protocole d’accord relatif au transfert des données à l’ONIP et à l’INS par la CENI

Le gouvernement congolais s’active pour réaliser les opérations de délivrance des cartes d’identités en République Démocratique du Congo. Outre le matériel, la CENI met à la disposition de l’ONIP son personnel temporaire qui a travaillé lors de l’enrôlement pour réaliser cette opération.

La signature d’un protocole d’accord entre l’ONIP, l’INS et la CENI est intervenue le jeudi 08 juin en présence du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, qui s’est montré très heureux. Il a commencé par rendre un vibrant hommage au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa promesse d’offrir la carte nationale d’identité à la population qui tend à se concrétiser.

« Ceci est un grand jour, une étape importante attendue par notre population, par le Gouvernement, et surtout par le Président de la République, dont je salue le leadership, lui qui a promis de donner et de doter chaque citoyen sa carte d’identité et surtout d’offrir au pays les statistiques fiables de sa démographie. Pour rappel, c’est depuis 1984 que notre pays n’a plus procédé au recensement scientifique de la population. Ce processus est donc un défi de grande envergure que notre gouvernement est sur le point de relever s’il reste déterminé », a souligné Jean Michel Sama Lukonde.

Et d’ajouter que cette cérémonie arrive à point nommé :

« Le protocole relatif au transfert du fichier électoral, des dispositifs d’enrôlement, des données cartographiques, et du matériel de collecte par la CENI à l’ONIP et à l’INS. Ledit protocole permettra ainsi à l’ONIP de poursuivre ses activités conformément à sa mission d’identification de la population et de produire la carte d’identité nationale et à l’INS, d’exécuter ses activités de recensement ».

Le Chef du Gouvernement a, par ailleurs, demandé à toutes les parties prenantes de ce processus de redoubler d’ardeur en vue de le parachever et d’en tenir les objectifs. Il a remercié tous les acteurs qui ont permis que l’on puisse arriver à ce stade de signature du protocole d’accord en commençant par les membres du Gouvernement pour leur implication directe, ensuite les responsables de la CENI, de l’ONIP et de l’INS. Il n’a pas oublié de remercier particulièrement le comité technique pour le travail réalisé jusqu’à ce jour, tout en reconnaissant que beaucoup reste encore à faire.

Le Président de la CENI n’a pas manqué de saluer la détermination du Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde qui a tenu fermement à la mutualisation malgré des difficultés rencontrées sur le terrain.

« Aujourd’hui c’est un grand moment. Parce qu’à un certain moment, on ne pensait pas que cela se réaliserait, que les cartographies opérationnelles seraient établies, l’enrôlement des électeurs serait conduit, et le fichier électoral serait constitué. En effet, aujourd’hui, nous avons ce fichier. Je dois vraiment reconnaître le leadership du Premier Ministre qui n’a pas perdu sa patience au moment où nous avions, à un certain moment, l’impression que les objectifs de la CENI, de l’ONIP et de l’INS étaient incompatibles. Nous, pressés par le temps, et eux, selon nous, ayant un peu plus de temps que nous. Il y a eu des réunions assez chaudes mais le Premier Ministre a toujours gardé le cap. Félicitations pour ça. Et aujourd’hui, nous allons symboliquement transmettre ces matériels et plus tard, le personnel. Et ça va marquer un nouveau moment avec les entrepôts disponibles et nous-mêmes personnel et cadres de la CENI, nous allons être à la disposition de nos amis de l’ONIP et de l’INS », a déclaré en substance Denis Kadima.

En sa qualité de Président du comité technique de mutualisation, le Directeur de Cabinet du Premier Ministre, le professeur Paul Gaspard Ngodankoy Nkoy-ea-Loongya a rendu hommage au Chef du Gouvernement qui n’a ménagé aucun effort pour parvenir aujourd’hui à cette importante cérémonie liée à la signature du protocole d’accord entre les trois institutions afin de parachever le processus déjà déclenché et offrir au pays le fichier de la population. Il a retracé le chemin déjà parcouru avant d’espérer voir ce processus aboutir.

Rédaction

Articles similaires