Radio

Kongo Central : Grace Nkuanga Bilolo appelé à respecter le nombre de dix ministres pour sa prochaine équipe gouvernementale

Après la prise officielle de ses fonctions et la nomination d’un directeur de cabinet, le gouverneur Grace Nkuanga Masuangi Bilolo va rendre public dans quelques jours, la composition de son équipe gouvernementale.

Cette équipe, sans surprise, devra être composée de 10 membres sans la présence des commissaires généraux consécutive à l’instruction du vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières. Selon Me Jacquemin Shabani, la loi prévoit juste la nomination des ministres avec un nombre limité de 10 sans la présence des commissaires.

« Respectez le nombre de ministres prévus par la loi sur la composition du gouvernement provincial. Ils sont au nombre de dix. Les commissaires ne sont pas prévus », avait dit Jacquemain Shabani Lukoo le 19 juin dernier lors de la cérémonie de remise des notifications de l’ordonnance présidentielle aux gouverneurs nouvellement élus.

En effet, pour non-respect de cette instruction du patron de la territoriale en République démocratique du Congo, Daniel Bumba et Jacques Kyabula, respectivement gouverneur de Kinshasa et du Haut Katanga en payent le prix.

Dans un télégramme signé ce vendredi, Jacquemain Shabani a instruit, toutes affaires cessantes, les deux gouverneurs à se présenter lundi 1er juillet à son bureau mais interdit aux concernés de présenter leurs programmes respectifs devant les assemblées provinciales.

Cette question soulève déjà des remous au sein de la classe politique congolaise. Certains experts relèvent que la Constitution ne reconnait pas la présence des commissaires généraux au sein des gouvernements provinciaux et reste à savoir si le gouverneur du Kongo Central ne va pas déroger à cette règle si lorsqu’on sait que le gouvernent sortant était composé de 10 ministres et 10 commissaires.

Reagan Nsiese

Articles similaires

Politique de confidentialité Politique relative aux Cookies