Radio

Delly Sessanga à Boma : « Je suis parmi les géniteurs de la Cour constitutionnelle, mais je regrette sa privatisation par le régime de Tshisekedi »

En séjour à Boma dans le Kongo Central pour le congrès de son parti politique, Delly Sessanga Hipungu a tenu un meeting populaire ce dimanche 1er octobre au terrain Socol.

Le président national d’Envol a échangé avec des milliers des Bomatraciens qui l’ont réservé un acceuil chaleureux depuis Manterne après son retour de Singini où il s’est rendu dans la mâtinée au mausolée du premier président de la RDC, Joseph Kasa Vubu.

Dans son speech, Sessanga a d’abord déploré la privatisation de la Cour constitutionnelle par le régime actuel, un plan qu’il qualifie de machiavélique.

« Je suis le géniteur de la loi qui a régit cette Cour constitutionnelle, mais aujourd’hui elle est taillée sur mesure du régime en place, mais nous avons également notre plan qui exige la vigilance de tous surtout le jour de vote afin de mettre fin à ce régime de scandale financier », dit-il.

L’ élu de la circonscription de Luiza dans le Kasaï Central regrette, selon ses termes, la dégradation de la situation sociale des congolais rassurant dans la foulée d’en faire la priorité de son mandat une fois élu.

« Le Kongo Central est la 11eme province que je visite, mais partout où je vais, les gens ne cessent de me montrer leur ventre qui souffre de faim. Une fois élu, nous redonnerons le travail aux chômeurs. Car fort est mon regret de constater que les fonctionnaires sont payés jusqu’au cinquantième jour du mois ». Allusion faite au retard de payement des agents publics de l’État.

Sous une ambiance de folie du public, celui qui aspire succéder à Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, a présenté les candidats alignés par son parti populaire Envol dans la circonscription électorale de Boma.

C’est après ce meeting que les assises du deuxième congrès ordinaire d’Envol ont été ouvertes. L’objectif est d’entériner le choix porté sur leur leader, candidat à la présidentielle de décembre prochain.

Josué Taty

Articles similaires

Politique de confidentialité Politique relative aux Cookies