Matadi : candidat député national, Mice Kifinamene quitte le mouvement citoyen de la LUCHA pour la politique

Après le dépôt de sa candidature à la députation nationale dans la circonscription de Matadi, Mice Kifinamene explique les raisons de son choix d’embrasser la vie politique. Il a officiellement quitté le mouvement citoyen de la Lutte pour le Changement (Lucha) au sein duquel il œuvrait depuis plusieurs années.

Le désormais ancien activiste de la LUCHA considère cette nouvelle casquette comme un prolongement du combat qui s’étend maintenant dans le monde politique. « Il ne s’agit pas seulement d’une conversion », explique-t-il. « Formellement, j’ai quitté le mouvement citoyen pour une vie politique active mais dans l’esprit je reste la même personne, le combat pour le peuple ».

Mice Kifinamene ambitionne poursuivre son combat qu’il a eu a mené entant qu’acteur de la société civile. Il estime que les combats menés auparavant avaient une portée très limitée au vu de sa casquette de simple citoyen. « Je pense que la meilleure façon de pouvoir briser ces limites, c’est de prolonger ce combat d’un mouvement citoyen à la sphère politique », ajoute-t-il.

Cet aspirant à la chambre basse du parlement se dit être à la hauteur des attentes de la population. Cette dernière l’a vu à l’œuvre du combat mener pour la ville de Matadi en particulier et la province du Kongo Central en général.

« Je ne me suis pas réveillé tout d’un coup pour me porter candidat à la députation nationale ; ce sont les personnes qui m’ont vu à l’œuvre au cours de nos différentes actions de terrain et ont exprimé ce désir pour que je sois leur porte-parole à l’hémicycle », à martelé Mice Kifinamene.

Dans son agenda, le nouvel acteur politique Mice Kifinamene n’a pas prévu postuler également au niveau provincial. Il veut simplement se focaliser sur la députation nationale afin de mieux servir le peuple.

« Sauf changement de dernière minute, c’est quelque chose que je n’avais pas prévue. Je souhaite rester candidat au niveau national pour focaliser toutes mes énergies là-bas. Il ne faut pas oublier qu’après trois élections le peuple congolais a suffisamment de l’expérience en matière électorale. Ça ne sera plus au tâtonnement et beaucoup ne jurent qu’au nom du renouvellement de la classe politique. Voilà pourquoi on s’est dit que le moment est opportun de se lancer dans la bataille », conclut-il.

Signalons que Mice Kifinamene a postulé pour le compte du regroupement Action pour la Reconstruction et le Travail & alliés (ART-A).

Reagan Nsiese

Articles similaires